AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez toute l'actu du club sur www.morgesbandits.ch

Partagez | 
 

 NCAA

Aller en bas 
AuteurMessage
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: NCAA   Ven 18 Mar - 9:44

"The Play" ou l'action la plus folle de l'histoire du Football ...

Au début de chaque rencontre, les Colts de Palos Verdes, une équipe de juniors qui évolue dans un championnat de Californie du Sud débute les hostilités par un "trick play" de type Double Reverse, Flea Fleaker ou Onside kick. "Juste un moyen de mettre un peu de créativité dans le jeu" affirme leur coach Kevin Moen "et puis, quoi de mieux pour déséquilibrer d'entrée l'adversaire ?".

A 48 ans, cet agent immobilier, coach a ses heures perdues n'est pas tout a fait un homme ordinaire, et ce à cause d'une action entrée dans la légende du temps où il jouait au Football pour les California Golden Bears ...

C’était il y a presque 30 ans, le 20 Novembre 1982 exactement, au Memorial Stadium de Berkeley dans un match au sommet de la PAC 10, épisode de la fameuse « Axe rivalry » entre California et Stanford. Un match qui avait jusque là tenu toutes ses promesses avec un affrontement au sommet entre deux QB. d’un côté Gale Gilbert, le Sophomore de Cal et de l’autre un certain Senior du nom de John Elway.

Alors que Stanford est mené au score, Elway réussi une 4éme tentative et 17 pour permettre aux siens de passer un field goal qui donne 1 point d’avance à Stanford (20-19) alors qu’il ne reste que 4 secondes au compteur. 4 secondes ? Une éternité pour les joueurs de California. Ce qui va suivre appartient à la postérité …

C’était il y a presque 30 et pourtant l’évocation même de cette action fait encore frissonner ses acteurs et les amoureux du football voient dans ce dénouement improbable l’action de jeu la plus célèbre de l’histoire de ce sport. « The Play » comme on l’appelle désormais est profondément ancrée dans la conscience collective du Foot US pour son côté spectaculaire, rocambolesque et polémique.

Alors que le Kicker de Stanford botte un coup de pied de dégagement de 54 yards, l'équipe spéciale de Cal va se lancer dans une remontée de terrain épique qui inclura pas moins de 5 passes latérales dont 2 sont plus que limites pour aller inscrire un TD inespéré dans la confusion la plus totale. En effet, persuadés de la victoire de leurs Fac, l'orchestre de Stanford était déjà entré sur le terrain pour célébrer le triomphe des siens ! Les joueurs de Cal doivent alors slalomer entre les 144 membres de l'orchestre pour franchir les derniers yards. Un joueur de trombone est d'ailleurs violement percuté par Kevin Moen, le marqueur de Cal dans les derniers mètres de cette chevauchée fantastique.

La scéne, à la fois comique, suréaliste, burlesque et sans précédant passe en boucle depuis trois décenies sur les télés US à l'approche du "Big Game" annuel entre les deux équipes. Certains comme Andy Geiger alors directeur athlétique de Stanford ne supporte toujours pas de revoir ces images tant elles font remonter des souvenirs douloureux notamment pour les Senior de l'époque qui jouaient là leur dernier match sous le maillot du Cardinal. John Elway estime par exemple que sa carrière universitaire a été ruinée par cette défaite. Le programme de Football de Stanford alors fleurissant eu d'ailleurs du mal à s'en remettre puisque l'année suivante fut un désastre qui entraina le départ du coaching staff.

Le Stanford band en pris également pour son grade et Gary Tyrell, le joueur de trombone qui fut percuté dans l'action reste un nom tabou à Palo Alto. Cet étudiant modèle estime néanmoins que sa vie n'a pas été chamboulé par cet évènement même s'il reçoit encore des demandes d'interviews trente années plus tard.

"Garder la balle en vie", tel était le credo de l'équipe spéciale et la consigne de leur capitaine Richard Rogers devenu coach à New Mexico. C'est ainsi que 4 joueurs de Cal à la limite d'être plaqués ont tentés des passes latérales parfois complètement à l'aveugle comme cette 5éme passe où Maret Ford trouve Moen sur les 25 yards de Stanford de façon inespérée.

Drôle de destin que celui de Maret Ford qui purge actuellement 45 années de prison pour le meurtre de sa femme et de sa fille. quand aux trois autres protagonistes de ce miracle, il affirment s'en servir régulièrement pour se remonter le moral ou motiver leurs proches.

"On ne sait jamais ce que la vie nous réserve" confie Moen "Tant que vous respirez, c'est qu'il y a encore de l'espoir et des opportunités. Je crois que cela aide vraiment à être optimiste. Quelque part dans tout ce que vous faites, c'est comme s'il restait toujours 4 secondes au chronomètre."
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: NCAA   Ven 25 Mar - 15:24

Miracle à Miami et Doug Flutie toucha le paradis ...

Dans la série des actions qui ont fait l’histoire du Football, après vous avoir proposé la semaine dernière un retour sur “The Play” et le dénouement mythique de Cal-Stanford millésime 82, je souhaite revenir sur un autre moment de légende qui s’est déroulé à peu prés à la même époque.

Nous sommes un lendemain de Thanksgiving, le 23 Novembre 1983 exactement et les champions NCAA en titre du Coach Jimmy Johnson et du QB Bernie Kosar font face dans leur Orange Bowl à l’équipe de Boston College et son QB de poche un certain Doug Flutie. Force est de constater que malgré toutes ces années, les détails de cette rencontre restent étonnamment vivaces dans l’esprit des fans, et pour cause …

Hail Fultie !
Dans cette humide fin d'après midi typiquement Floridienne, la toute puissante Université de Miami mène 45-41 face aux modestes Golden Eagles. Il reste 6 secondes de jeu. Le match a été apre et spectaculaire. Boston College a la balle sur la ligne des 47 yards soit une dernière tentative pour réaliser l’exploit retentissant de cette saison NCAA. C’est le QB des Eagles Doug Flutie qui prend le snap et qui sent immédiatement le rush du défenseur All American de Miami Jerome Brown. Pour cette raison, après avoir reculé il pivote sur la droite échappant in extremis au placage, temporise quelques instants avant d’envoyer une improbable bombe « Hail Mary ».

Trois WR attendent dans la End-zone conformément à un schéma offensif appelé « Flood Trip ». Et le miracle se produit, la passe traverse les doigts de deux Defensive Backs de Miami avant d’atterrir de façon improbable dans les bras du WR Gerard Phelan tout an bout de la end zone. Pehlan s’écroule au sol puis se relève brandissant le précieux cuir. Boston College 47, Miami 41 et une légende est née …

Difficile de croire que ces évènements se sont déroulés il y a près de 30 ans tant chaque fan américain a ces images dans un coin de sa tête. Cette passe Hail Mary de Doug Flutie est désormais connue sous le nom de « Miracle à Miami » et avec le recul on peut dire que c’était le dénouement idéal pour une rencontre de légende. Les deux équipes ont combinées pas moins de 1273 yards en attaque lors de cet incroyable match. Le QB de Miami Bernie Kosar signant au passage 447 yards en étant dépassé au compteur par Doug Flutie qui a pour sa part aligné la bagatelle de 472 yards lors de cette après midi pas comme les autres qui lui ouvrira largement le route pour décrocher le Heisman Trophy en 1984.

L'action d'une vie ?
Sa performance interstellaire et la victoire de Boston College est évidemment un classique et restera comme le point d’orgue de la carrière de Doug Flutie. Qui sait d’ailleurs si ce ne fut pas son seul moment de fulgurance, ses performances en NFL ayant été plus chaotiques.

Je laisserais le mot de la fin au principal protagoniste de ce miracle le WR de BC Gerard Phelan: "C'est juste un moment unique qui montre le meilleur du sport universitaire. Je me sens tellement privilégié de faire partie de ce moment. Cela va bien au dela de quelqu'un qui lance une balle et d'un autre qui la réceptionne. Ce moment appartient à nous tous, aux joueurs, au médias, aux fans. C'est un moment merveilleux a tout jamais figé dans nos mémoires".
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: NCAA   Mar 9 Aoû - 7:06

Oklahoma premier numéro 1 de la saison NCAA

USA Today a publié en fin de semaine dernière le premier Top 25 de la saison NCAA qui correspond en fait aux votes des Coachs. Il s’agit d’un panel de 59 coachs appartenant à des universités de Division I et membres de l’American Football Coach Association. Ce panel est d'ailleurs renouvelé chaque année.Le verdict des entraineurs positionne Oklahoma comme le favori incontesté de cette saison de College Football. Les Sooners raflent 42 premières places soit un large plébiscite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NCAA   

Revenir en haut Aller en bas
 
NCAA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums publics (pour tous) :: FOOT US-
Sauter vers: