AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez toute l'actu du club sur www.morgesbandits.ch

Partagez | 
 

 EFAF & EFL

Aller en bas 
AuteurMessage
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: EFAF & EFL   Mar 15 Mar - 10:16

L'Eurobowl 2011 :


Alors que les compétitions européennes sont sur le point de commencer, je vous présente aujourd'hui l'European Football League, autrement plus connue sous le nom d'EuroBowl.

Une compétition « ancienne »
En 1986, se tient à Amsterdam la premiére coupe d’Europe des clubs champions (European Football League) en football américain. Cette saison inaugurale donne lui a un tournoi qui se dispute en Aout à Amsterdam entre 8 clubs : les Taft Vantaa de Finlande remportent l’édition contre les Doves de Bologne. La France est alors représentée par les Paris Jets qui sont éliminés en quart de finale.

L’année suivante, la compétition n’a pas lieu et il faut attendre 1988 pour que naisse enfin l’Eurobowl qui est la compétition officielle regroupant les clubs champions des nations européennes.

Ces dernières saisons, la compétition se tient en deux étapes : une phase de poules avec trois équipes et une phase de play-offs avec demi-finales et finale. Avant la phase de poules, quelques matchs de qualification se tiennent entre les champions des nations considérées comme les plus faibles en Europe.

Quels sont les nations fortes en Europe ?
Deux nations sortent clairement du lot en Eurobowl : les Allemands avec 7 titres (pour 4 clubs) et 5 finales perdues, et les Autrichiens avec 6 titres (donc 4 pour les Vikings de Vienne) et 4 finales. Les italiens sont juste derrière avec 4 titres et de son coté la France n’a toujours pas réussi a accroché le titre malgré 3 finales pour le Flash et 1 finale pour les Argonautes.

L’édition 2011
Cette année, les Spartiates représentent la France dans la compétition puisqu’ils sont les champions en titre. Suite au tirage au sort qui c’est déroulé à Majorque il y a quelques mois, le tirage au sort a donné aux amiénois le club espagnol des DRACS de Badalone comme premier adversaire ; signalons que l’équipe de Badalone n’a pas terminée en tête de son championnat l’an passé (3éme) mais que c’est une équipe historique du football espagnol.

Pour le vainqueur le challenge qui se présentera en 1/4 de finale sera un petit Evrest puisqu’il s’agira ni plus ni moins que l'équipe donnée favorite pour le titre cette année les Swarco Tirols Raiders d'Innsbruk (Autriche).

Les autres matchs de ce premier tour sont :

EFL Group 1: les Prague Panthers (République Tchéque) contre les Danube Dragons (Autriche). Le gagnant affrontera le tenant du titre, les Berlin Adler en ¼ de finale.

Les Prague Panthers ont trusté 12 titres de champions de République Tchèque avant de décider de jouer en ligue autrichienne qui leur offrait un niveau sportif plus intéressant. Cette équipe est une solide équipe européenne (victoire en EFAF Cup il y a 2 ans contre Thonon) qui connait bien les Danube Dragons. Pour ceux qui l’ignorent les Dragons sont les tenants du titre en Autriche et ont défaits en finale les redoutables Raiders du Tyrol, donc c’est clairement un groupe très relevé que ce groupe 1.

EFL Group 2: Kiel Baltic Hurricanes(Allemagne) contre Carlstad Crusaders (Suéde). Le gagnant affrontera les Graz Giants.

Dans ce groupe on a deux équipes assez jeune en EuroBowl : l’équipe suédoise sera a son deuxième match à ce niveau (mais sort d’une finale perdue en EFAF Cup l’an passé), mais l’équipe de l’ex-Allemagne de l’est n’est pas non plus une équipe historique de l’Eurobowl. C’est donc un match assez ouvert.

EFL Group 4: ici on aura (comme d’habitude) un groupe de 3 avec L`Hospitalet Pioners (Espagne), Parma Panthers (Italie) et Calanda Broncos (Suisse). Le gagnant du groupe aura le redoutable plaisir d’affronter les Vikings de vienne.

Les Calanda Broncos sont un peu l’équipe a battre du groupe vu qu’ils sortent d’une « perfect season » en championnat de suisse et d’un titre européen (EFAF Cup) l’an passé. Mais les Pioners qui alignent les titres en Espagne ou Parme qui veut se faire une place au soleil n’auront rien a perdre dans ce premier tour.


Dernière édition par James le Mar 12 Avr - 9:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Lun 28 Mar - 10:00

Amiens réussi son entrée en Coupe d'Europe

Dracs vs Spartiates : 12 à 62

Les Spartiates ouvraient ce week-end le bal de l’Europe et le moins que l’on puisse dire c’est que le match allez semble s’être déroulé sans soucis pour les Amiénois... je dis semble car la retransmission du match par un média local a cessé son émission pour raison techniques un peu avant la mi-temps.

Avant l’arrêt des images, nous avons pu voir que les Spartiates étaient pour moins bien partis pour briller face à des Dracs, champions d’Espagne en titre mais de niveau largement inférieur aux grosses cylindrés.
Après cela la retransmission c’est arrêté (le caméraman exaspéré par le jeu de ses protégés a préféré éteindre la camera ?)… mais afin de connaitre le dénouement, j’ai réussi à trouver un site espagnol le score final et le nom des marqueurs coté français : Taber Lemarr a inscrit 2 TD pour les Spartiates comme Julien Siwiela, Anthnoy Couvin un second TD, Mathieu Lapios et Florian Rabel ont aussi marqué une fois et 8 field-goal ont été passés… alors que dans le même temps les Dracs passaient un seul TD. Le score est donc sans appel : 62 à 12 pour Amiens.

Rappelons que le match retour se jouera samedi soir prochain à Amiens et cette fois ci nous serons dans le stade ce qui nous permettra de résumer l’ensemble du match et pas seulement un bout.


Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Lun 4 Avr - 8:06

Direction le quart de finale pour Amiens

Pour ce match retour de la coupe d’Europe le public était présent en masse du coté des tribunes amiénoises malgré le crachin intermittent et un vent assez froid. Un premier quart-temps qui place Amiens au dessus de la mêlée. Avant même le début du match, on sentait que ce match allait être déséquilibré entre des Spartiates qui avaient passés 62 points au match allez et des espagnols venus en tout petit comité (23 joueurs) et qui font ce qu’ils peuvent, des tricks plays par exemple. Victoire large des français 66 à 8.
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Lun 11 Avr - 9:10

Les résultats du Week-end Europe

L'entrée dans la compétition a été trés dure pour les clubs français car que ce soit les Cougars à l'exterieurs ou les Black Panthers à domicile les 2 clubs sont sortis vaincus de leurs matchs respectifs. Les Cougars ont lourdement chuté 40-16 au Danemark contre les gold Diggers, alors que Thonon a perdu sur le score serré de 13 à 16 contre la team de Pragues.

Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Mar 12 Avr - 9:14

Voici les résultats du week-end pour chacune des poules de l'EFAF :

Groupe A :

Black Panthers de Thonon contre Prague Black Hawks : 13 à 16.

Les Milano Rhino n'ont pas encore débuté la compétition.

Groupe B :

Wild Boars de Kragujevac contre Hohenems Blue Devils : 51 à 7

Il n'y a que 2 équipes dans la poule B, donc serieux avantage pour les Serbes de Kragujevac.

Groupe C :

Gold Diggers de Sollerod contre Cougars de Saint-Ouen l'Aumone : 40 à 16

Les jets de Coventry n'ont pas encore débuté la compétition.

Groupe D :

Amsterdam Crusader contre London Blitz : 68 à 6

Les Valencia Firebats n'ont pas encore débuté la compétition.

Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Mar 10 Mai - 9:43

Fin de saison européenne pour les Spartiates
Innsbruck Raiders bat Amiens 41-6 en EFL Cup

L’équipe amiénoise coachée par Nicolas Prevost n’avait rien a perdre avant de rencontrer les Raiders d’Innsbruck : l’objectif des quart de finales européen était déjà atteint et en championnat Amiens a redressé la tête et reste sur une superbe série de victoire. Face à eux se dressait un colosse européen : les Raiders d’Innsbruck, qui sont une “franchise” des Oakland Raiders. Les hommes de Shuan Fatah sortaient eux d’une victoire éclatante le week-end dernier 28-0 contre le champion d’Autriche en titre les Danube Dragons, et avaient eux de grosses attentes pour la saison européenne comme nous l’avait expliqué son coach lors de l’interview de vendredi.

Les Raiders à l’abordage dés le début
Les Spartiates, tout de blanc et bleu vêtus, ont été les premiers à jouer en attaque, mais ils n’ont pas progressé d’un yards en 3 tentatives et ont été forcés au punt. A l’inverse, le premier drive d’Innsbruck c’est traduit par un TD sur une screen-pass captée par Florian Grein qui a laissé la défense sur place et couvert 35 yards avant d’entrer en terre promise.

Après un second punt amiénois (sur un second three-and-out), les joueurs du tyrol ont a nouveaux marqués par le même Florian Grein mais au sol cette fois (course d’une quinzaine de yards). Le scénario c’est rejoué une troisième fois quelques secondes plus tard : three-and-out d’Amiens, des belles courses de Florian Grein puis un TD lancé par Callahan qui donne l’avantage 21-0 en fin de première période.

La seconde période n’a guère était meilleure pour les français puisque Perez Mattison a été intercepté d’entrée, suite à un ballon mal contrôlé par le receveur, par le FS américain John Clemens qui a retourné le cuir sur 45 yards pour un nouveau TD. Mais ce nouveau TD a réveillé Amiens et après quelques belles réceptions de Paul Durand, les picards sont arrivés aux portes de l’embut adverse… mais à ce moment tout c’est grippé : une transmission hasardeuse entre Mattison et Pierre Thorignac a conduit à un fumble heureusement recouvert par le coureur mais qui a fait perdre une quinzaine de yards, puis le receveur Talib Wise qui c’était aligné en cornerback a intercepté le cuir.

De retour en attaque, les Raiders ont tenté d’assommer le match à coup de gros jeux mais c’est la défense amiénoise qui a réalisé le gros jeu en interceptant et en retournant le cuir jusqu’aux 5 yards adverse. On pense alors qu’Amiens va enfin ouvrir le score mais un snap mal négocié conduit à un fumble qui rend le cuir aux tyroliens : dommage, et d’autant plus qu’Innsbruck marque un nouveau TD par l’intermédiaire de son receveur américain Talib Wise qui capte le cuir sur une trentaine de yards, trouve l’énergie de repartir alors qu’on le croit bloqué par la défense et termine 5 yards plus tard dans l’embut grâce à un second effort. 35-0 ce sera le score à la mi-temps.

La seconde mi-temps sera celle de l’honneur pour Amiens. Inssbruck avance donc vers les demi-finales grâce à une défense très efficace (2 interceptions, 1 fumble recouvert mais surtout seulement 6 first-down et 155 yards concédés sur le match) et une attaque qui a su multiplier les jeux et les options pour déstabiliser son adversaire du jour. Amiens a certes perdu, mais les joueurs se sont bien battus et ont réalisés quelques actions d’éclats face à un adversaire semi-professionnel qui a montré qu’il était un colosse européen.
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Mar 10 Mai - 11:53

Les Black Panthers en demi-finale européenne
Après sa défaite contre Prague, Thonon n’avait plus le choix : il fallait gagner à Milan et surtout gagner d’au moins 4 points pour poursuivre l’aventure. En première mi-temps, les français ont pris l’avantage sur les transalpin à l’aide de leur formation Wing-T et au coureur américain Fred Wells qui a marqué d’entrée 2 TD ; la défense a de son coté fait une première mi-temps pleine avec 2 turnovers et aucun point concédé. Thonon est ainsi rentré aux vestiaires la tête haute et avec 12 points d’avance dans la musette. De leur coté les Rhino n’ont pas été exempts d’erreurs et ont commis beaucoup de fautes qui leur ont couté cher.

L'intenable Fred WellsEn seconde mi-temps les milanais se sont quelque peu révoltés et d’entrée ils marquent des points : un safety puis un TD transformé à 2 points qui les ramène à 10-12. Heureusement en début de 4éme période, Thonon marque un nouveau TD par l’intermédiaire de Dimitri Kiernan qui leur donne de l’air. Mais les Rhinos n’abdiquent pas et malgré une nouvelle interception, Milan marque un second TD qui les met à 18-20 qui élimine Thonon. Fred Wells, décidément l’homme du match, sort alors 2 minutes de folie en signant d’abord un 3éme TD au sol (sur une course de plus de 40 yards) puis en réalisant un stop impeccable sur un italien qui filait au TD : non seulement il l’arrête mais il force le fumble qui donne la victoire aux français.

Au prochain tour, l’équipe savoyarde rencontrera les Serbes de Kragujevac qui ont battus sur le score sans appel de 51 à 7 les Blue Devils d’Hohenems (Autriche). L’autre demi-finale opposera les Gold Diggers de Sollerod (vainqueurs des Cougars de Saint-Ouen l’Aumône) et les London Blizt (qui ont sorti Valence et Amsterdam).
Revenir en haut Aller en bas
Malabar
Wanted - 100'000
Wanted - 100'000
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 37
Localisation : Ouchy
Emploi : Escort Boy
Loisirs : Broderie
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Jeu 12 Mai - 12:33

Demi finale le 28 mai à 18h à Thonon, je pense y aller avec des potes.
Revenir en haut Aller en bas
James
Wanted - Dead or Alive!
Wanted - Dead or Alive!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 51
Localisation : Lausanne
Emploi : Conseiller RH
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: EFAF & EFL   Lun 30 Mai - 8:59

Les sangliers serbes sortent Thonon de l'EFAF Cup

Les Black Panthers accueillaient ce week-end les Wild Boars de Serbie pour une demi-finale EFAF qui s’annonçait assez ouverte car des deux cotés les équipes avaient des arguments à faire valoir.

Devant un public nombreux (dans les 1.500 personnes avec des supporters Serbes bien visibles), les Serbes, qui venaient de faire 25 heures d’autobus, n’ont pas attendu longtemps pour sortir leur groin : en effet dés la première attaque l’expérimenté QB américain Sten Bedvel met beaucoup de rythme et mène très vite ses hommes aux portes de l’embut. Le TD est marqué par l’intermédiaire de l’ancien safety d’Arizona State Jeremy Payton (qui s’aligne en receveur, cornerback et safety) qui capte le cuir sur une passe d’une dizaine de yards. 0-7 pour les serbes. Après un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire. des savoyards, Bedvel revient en attaque et encore une fois il progresse très vite sur le terrain : ce coup ci c’est la star serbe du club, le coureur Aleksandar Ristic, qui va inscrire le TD sur réception. La transformation échoue mais le public de Thonon est sonné.

C’est justement à ce moment que l’équipe locale trouve les ressources pour réagir et enfin mettre à l’amende une défense serbe qui commet quelques erreurs et laisse un peu de place aux hommes de Larry Legault. Chris Bergeski (le receveur US des Black Panthers) trouve enfin l’ouverture et arrache le cuir dans la endzone pour le premier TD des français. La transformation est ratée, mais cela aurait pu être bien pire car l’arbitre annule un fumble recouvert par les serbes que ces derniers retournent dans l’embut savoyard.

La seconde période va être totalement à l’avantage des visiteurs puisque ces derniers vont enchainer les performances offensives et défensives : Bedvel qui réalise un superbe match va d’abord trouver son receveur Philip Nedeljkovića sur un tracé long (35 yards environ) ; la transformation à 2 points passe. Le même Philip Nedeljkovića marque quelques minutes plus tard sur un nouveau trace long (une trentaine de yards) et lorsque l’arbitre siffle la mi-temps, les serbes ont totalement la main sur le match puisqu’ils mènent 28 à 6.

Au retour des vestiaires, Thonon va fermer davantage le jeu en défense, mais l’attaque menée par Max Sprauel n’arrive pas à trouver l’ouverture face à une défense assez constante des visiteurs. Les punts s’enchainent et la troisième période passe assez vite. Alors qu’aucun point n’a été ajouté au compteur, les deux équipes changent une dernière fois de terrain et débutent le quatrième quart-temps sur une construction offensive de Thonon qui va enfin aller au bout : Sprauel trouve Chris Bergeski sur un bon tracés pour le TD et Thonon qui n’a rien a perdre tente la transformation à 2 points ; cette dernière passe et le score se resserre à 14-28. La défense locale force les Sangliers sauvages au punt et l’espoir revient dans les tribunes ; sauf que c’est Jeremy Payton (cette fois ci en défense) qui ramasse le fumble et le relance sur plus de 30 yards pour un nouveau TD. Avec ces nouveaux points serbes, le match parait fini et la course de Fred Wells en fin de match n’y changera pas grand-chose : 22-35 pour les serbes qui retrouvent leurs supporters au bord du terrain pour fêter la première finale européenne d’un club de Serbie.

La victoire serbe a été acquise à la fois par une bonne attaque (Stan Bedvel est un qb expérimenté en Europe et il a à son avantage durant tout le match), mais aussi et surtout par une bonne défense menée par Strahinja Mrvić et Jeremy Payton. Du coté de Thonon-les-Bains, la semaine passée sera surement très difficile a digérer avec l’élimination face aux Spartiates (en Elite) et ce match contre les Serbes (en EFAF).

La finale opposera donc les Wil Boards de Serbie aux vainqueurs de la rencontre opposant les London Blitz aux Søllerød Gold Diggers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EFAF & EFL   

Revenir en haut Aller en bas
 
EFAF & EFL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums publics (pour tous) :: FOOT US-
Sauter vers: